Orchidées de Guyane
Les Maxillaria
Orchidées de Guyane



Toutes les Maxillaria ont des pseudos bulbes aplatis, ronds ou ovoïdes, avec des bractées de part et d’autre de leur base qui peuvent être de véritables feuilles, et à leur sommet une seule feuille en général assez grande. Les inflorescences partant entre la base du pseudo bulbe et les bractées portent une seule fleur, mais être nombreuses.
Les espèces les plus communes sont les M. valenzuelana dont les spécimens imposants avec de grandes feuilles portent des fleurs très petites qui sortent à peine des bractées, les M. parkeri dont les pseudos bulbes arrondis en forme de disque sont très serrés les uns contre les autres en touffes parfois imposantes, et les M. camaridii qui forment des chaînes de pseudos bulbes parfois longues qui pendent des branches mais dont la floraison est rare.

Maxillaria desvauxiana

Orchidée assez rare avec une fleur particulièrement grande et belle.
Maxillaria Desvauxiana  

Maxillaria parkeri

Ces orchidées communes ne fleurissent que lorsque la touffe de pseudos bulbes serrés, surmontés d’une feuille longue et mince, est suffisamment imposante. Les fleurs toutes blanches apparaissent alors en grand nombre.
Maxillaria Parkeri Plante assez rustique grâce à ses nombreux pseudos bulbes, mais difficile néanmoins à transplanter à cause de ses racines très fines qui adhérent à l’écorce qui les porte.

Maxillaria rufescens

J'ai trouvé cette orchidée à Saut Léodate sur le Kourou.
Maxillaria Rufescens Plante d'assez grand format, proche de la M. valenzuelana, mais dont les fleurs sont plus grandes et plus visibles.

Maxillaria splendens

Les fleurs de cette espèce sont très particulières avec leur forme arachnéenne et leur blancheur éclatante.
Maxillaria Splendens  

Maxillaria superflua

Encore une orchidée assez rare avec une fleur particulièrement grande et belle.
Maxillaria Superflua  

Maxillaria uncata

Cette espèce de petite taille est une singularité qui se différencie autres membres de la famille par des feuilles dures et rigides, un pseudo bulbe quasi inexistant et une fleur relativement grosse qui semble pousser au centre du plant. D’où la difficulté que j’ai eue pour l’identifier.
Maxillaria Uncata